Les cordes dans l'improvisation

Par Didier Petit et Guillaume Roy

Horaires
Lundi : 14h30 - 18h30, Mardi - Jeudi : 10h - 13h, 14h30 - 17h30, Vendredi : 10h - 13h, 14h30 - 18h30
Lieu
Studio de la compagnie D’un instant à l’autre à Quincerot (21500) en Côte d’Or
Inscriptions
15 places — Inscriptions prises en compte dans la limite des places disponibles après validation de votre candidature. contact@uninstantalautre.com. 06 25 11 20 29
Publics concernés

Instrumentistes à cordes frottées professionnels / semi-professionnels

Objectifs pédagogiques

Chaque séance pourra commencer par une improvisation libre, puis seront pratiqués des exercices permettant le développement : de l’oreille, de la créativité, de la curiosité et du goût de l’exploration, du savoir comprendre, jouer, tenir et développer une idée, de l’écoute du collectif et de l’individuel, de la compréhension de l’autre …, du sens de la forme et de la durée, de l’espace (physique et musical), de la vitesse de la pensée, du réflexe musical, ou théâtral, du sens de la dramaturgie, du sens du contraste, de l’épaisseur, de la densité...

A propos de l’intervenant(e)

DIDIER PETIT

D’une famille de musiciens, Didier Petit a débuté le violoncelle en 1969. Il a passé ses études conservatoriennes sur la pointe des pieds puis c’est tourné rapidement vers les musiques de son temps. Deux grands orchestres le fascinent alors, l’Arkestra de Sun Ra et le Celestrial Communication Orchestra du contrebassiste Alan Silva. Il entre dans l’orchestre de ce dernier puis en 1983 devient enseignant puis administrateur de l'institut for artistical and cultural perception (IACP) Jusqu’en 1993. Il crée en 1990, la collection de disques in situ (39 références à ce jour). Il cherche à y documenter un (contre) courant d’idées musicales et n’y apparaît que très peu en tant que musicien. Il est rejoint dans cette collection par Théo Jarrier fondateur de la boutique et collection de disque « Souffle Continu » dans les années 2000. Il a joué et pourrait bien le refaire avec : Vladimir Tarasov, Marylin Crispell, Malcolm Goldstein, Carlos Zingaro, Raymond Boni, Larry Ochs, Jacques Di Donato, J-J Birgé, F Tusques, Denis Colin (au sein de son trio avec Pablo Cueco), Benoit Delbecq, Fred Van Hove, Iva Bittova, Jean-François Pauvros, Christian Sebille, Noel Akchoté, Nicole Mitchell, Hélène Breschand, Larry Ochs … Et beaucoup beaucoup d’autres… Il a fait un bout de chemin en duo avec le déterritorialisateur André Minvielle ainsi qu’avec le batteur norvégien Terje Isungset. Le trio Anthropique avec Lucia Recio et Edward Perraud. Il collabore avec Sylvain Kassap sur de nombreux projets et crée ensemble le trio Soleil Rouge avec Philippe Foch à la batterie. En 2010 il a finalisé 6 faces pour violoncelle seul en enregistrant l’album Don’t Explain à Minneapolis qui faisait suite 10 ans plus tôt à l’album Déviation. Ces deux albums ont reçu de nombreuses récompenses. Trois dernières faces ont été enregistrées à Pékin. Il parrait en 2017 sur le label RogueArt. Didier Petit travaille régulièrement aux Etats-Unis (un Road Record « Passages » avec 13 improvisateurs de New York à Los Angeles en passant par Chicago) et chaque année dans toute la Chine depuis 2008 où il rencontre de nombreux artistes. En 2009 Il y créé le East-West trio au Festival French May de Hong Kong avec Xu Fengxia au Guzheng et Sylvain Kassap aux clarinettes. Cela sera suivit en 2012 d’une extension Américaine pour le East-Collective en ajoutant le californien Larry Ochs au saxophone, et la sino-américaine Miya Masaoka au koto. Ce quintet obtiendra le Award du meilleur concert de l’année au Vision Festival de New York en 2013. Il est aussi conseillé artistique à l’Observatoire de l’Espace de l’agence Spatiale Française (CNES), joue du violoncelle aux abeilles d’Olivier Darné et s’amuse beaucoup avec les plasticiens Jean-Yves Cousseau et Xavier Deshoulière. Il joue depuis longtemps avec les auteurs Stephane Olry et la revue éclair, Michel Gillot, Jean-Michel Baudoin, Pierre Meunier collabore avec le Chorégraphe Serge Ambert, et est un des membres fondateurs de l’association des labels indépendant des allumés du Jazz et a créé le Festival WormHoles au théâtre de l’Echangeur. Il est également directeur musical du Festival Sidération de l’agence Spatiale Française (CNES). En Octobre 2015, il a expérimenté l’apesanteur dans l’avion zéro G, et a écrit une pièce pour violoncelle « La main de l’âme », évocatrice de cet état qui le fascine depuis l’enfance. Il compte aujourd’hui 13 albums sous son nom et une vingtaine en collaboration.

 

GUILLAUME ROY

Altiste improvisateur, omniprésent sur les scènes du jazz contemporain et de la musique improvisée, fondateur du quatuor iXi avec Régis Huby en 1994, premier quatuor à cordes de jazz contemporain en France, rejoints depuis par Théo Ceccaldi et Atsushi Sakaï, Guillaume Roy n'a de cesse d'explorer la relation de l'écrit à l'improvisé. Avec iXi, il multiplie les rencontres tant avec des solistes, récemment Michele Rabbia, Eivind Aarset et Jan Bang, Enrico Zanesi, Christophe Monniot, David Chevallier, Jean Pierre Drouet, François Couturier, Yom, mais aussi Louis Sclavis, Joachim Kühn, François Raulin, Pablo Cueco, Veli Kujala (finlande), Pierrick Hardy, le vidéaste Thierry Salvert, … qu'avec d'autres formations, Dejan Terzic quartet (Allemagne), le trio danois Sound of Choices, le duo Pifarély Couturier, le Quatuor Danel (Belgique), Antoine Hervé Trio, … En 2011, il a créé le quartet « Exubérances » avec les saxophonistes François Corneloup et Christophe Monniot, ainsi que le pianiste Julien Padovani. Parmi les musiciens avec qui il a joué et joue encore, citons aussi : le trio Station MIR avec Christophe Monniot et Didier Ithursarry, l’ensemble «Dédales» de Dominique Pifarély, David Chevallier (Gesualdo variations), le « Verlaines les airs » de John Greaves, Denis Colin (nonet et les arpenteurs), François Raulin et la forge, Florent Corbou et François Merville, Pierrick Hardy et Henri Tournier, François Raulin (projet chine), Eric Brochard et Xavier Garcia (quartet), Kent Carter et Albrecht Maurer, Antoine Hervé, Edward Perraud et Jean Luc Cappozzo (la mécanique du charme) ... En 2012 il fonde avec la comédienne Corinne Frimas la compagnie Dire et Ouïr, soutenue par la DRAC IDF et la ville de Paris à plusieurs reprises, travaillant sur le théâtre musical et l’improvisé avec le duo «Ex Nihilo» (2012), le spectacle « Con comme la lune » (2013) sur des textes de Jean L’Anselme, l’octuor improvisé « les cachalots » (2016) avec Leïla Martial, C. Frimas, Lisa Pajon, F. Merville, Mathieu Montanier, Pierre Tereygeol et Hedi Tillette de Clermont Tonnerre et le « Bestiaire Fantastique » (2017) avec C. Frimas et D. Petit sur des textes de Juan Rodolfo Wilcock. En 2016 il créé un trio avec Stéphane Oliva, piano et Atsushi Sakaï au violoncelle. En 2020, un nouveau quartet a vu le jour avec Sylvaine Hélary, flûtes traversières, Hélène Labarrière, contrebasse, et Pierre Tereygeol, guitare. Actuellement, outre le quatuor iXi et le Trio Roy, Oliva sakaï , il travaille avec l’ONJ de Fred Maurin (Rituels), en solo, en duo avec Didier Petit, en trio avec Amarco, Claude Tchamitchian et Vincent Courtois, en trio avec Hasse Poulsen, et Bruno Chevillon , avec la création Ellipse de R. Huby (15 musiciens), le nouveau grand Lousadzak de C. Tchamitchian, et aussi « Jusqu’au dernier souffle » de Catherine Delaunay, le projet « Habka » De Sarah Murcia et Kamilya Jubran, « Et autres noms d’oiseaux » du collectif de compositeurs La Forge, … Il travaille régulièrement à des spectacles musicaux, le dernier en date étant « Mon arbre à secrets » mis en scène par C. Frimas et pour lequel il a écrit la musique, avec la compagnie Vertigo, il a aussi travaillé sur « Neige rien », texte de Valérie Rouzeau, mis en scène par Michel Froehly. Il a également fait plusieurs spectacles avec Dominique Vissuzaine et Jacques Templeraud, citons aussi Gilles Zaeppfel, le théâtre de cuisine, le théâtre du campagnol, Aziliz danse ... En 2017 il a composé sa première musique de Film, Favela Olympica du réalisateur suisse Samuel Chalard (sélectionné au festival de Locarno 2017) Il joue régulièrement un peu partout en Europe, Allemagne, Angleterre, Ecosse, Autriche, Belgique, Suède, Hollande, Finlande, Lettonie, Estonie, Danemark, Pologne, Hongrie, Roumanie, Italie, Suisse, Portugal, mais aussi aux Etats Unis, en Argentine, au Venezuela, au Liban, en Israël, en Chine, au Japon …

 

Inscriptions
Vous souhaitez vous inscrire à cette formation

Limité à 15 places. Inscriptions prises en compte dans la limite des places disponibles après validation de votre candidature. Nous vous demandons pour cela de nous faire parvenir un CV et une lettre de motivation. Frais de formations pris en charge par les OPCO (Afdas, Uniformation, FIPPL...) ou les employeurs (Ville, Conservatoire). Quelques places disponibles en financement individuel à tarif réduit.

Nos formations professionnelles se réaliseront dans le strict respect des mesures sanitaires en vigueur.

contact@uninstantalautre.com — 06 25 11 20 29